Comment mettre en place une procédure de recrutement fiable et efficace ?

head100

DÉCOUVREZ LE 1ER SERVICE DE QUALIFICATION DE CANDIDATS PAR APPROCHE DIRECTE

https://www.headhuntingfactory.com

Comment mettre en place une procédure de recrutement fiable et efficace ?

Extrait de l’article du site Droit Travail Finance :

L’embauche d’un nouveau collaborateur ne s’improvise pas. Or, encore aujourd’hui, 1 recrutement sur 2 se solde par un échec au bout de 18 mois et coûte à l’entreprise entre 20 et 200 K€. Quelques pistes pour fiabiliser votre recrutement…

Dans son livre “Le Recrutement est un enjeu business“, l’éditeur DIGITALRECRUITERS explique comment procéder au calcul très complexe et pourtant largement sous-estimé par les entreprise d’un indicateur-clé : le coût d’un recrutement raté. Dans son second chapitre intitulé “Le Coût d’un recrutement raté et ses impacts“, l’Editeur démontre ainsi que, selon les études et le poste occupé, le coût moyen d’un recrutement raté varie entre 20.000 et 200.000 euros.

Or, la grande majorité des recrutements ratés est du à la personnalité ou aux comportements des candidats retenus, rarement à leurs capacités ou compétences personnelles. C’est pourquoi il convient d’être particulièrement vigilant sur les actions entreprises en amont du process.

Comment bien identifier le profil à recruter ?

Lorsqu’on pense recrutement, on pense immédiatement profil de poste. Et on oublie trop souvent que les postes évoluent, les compétences requises aussi… et que bien souvent, ils évoluent plus rapidement que les fameuses “fiches métiers“. La première chose à faire lorsque la décision de recruter un nouveau collaborateur est actée est donc de revenir au cœur du métier et d’interroger des homologues, des personnes exerçant le même métier.

On oublie également trop souvent qu’un profil recense essentiellement les compétences professionnelles (les fameuses “hard skills“), alors que la réussite d’un recrutement passe nécessairement par le savoir-être de l’ex-candidat et nouveau collaborateur (ce que l’on appelle depuis peu les “soft skills“). Or, qui mieux que les personnes qui seront amenées à travailler avec le nouveau collaborateur seront à même de définir les qualités humaines et les compétences personnelles qui permettront que l’intégration soit facilitée ?

L’article complet du site Droit Travail Finance : 

https://www.droit-travail-france.fr/comment-mettre-en-place-une-procedure-de-recrutement-fiable-et-efficace–_ad178.html

Découvrez nos offres


Web-Conférence
Vidéo de présentation

(cliquez-ici)