Pourquoi N’y A-T-Il Pas De DRH Dans Les Start-Up ?

head85

Pourquoi N’y A-T-Il Pas De DRH Dans Les Start-Up ?

1ER SERVICE DE QUALIFICATION DE CANDIDATS PAR APPROCHE DIRECTE , 

POUR EN SAVOIR PLUS : HTTPS://HEADHUNTINGFACTORY.COM

Extrait de l’article de  pour Forbes

Pourquoi la fonction RH est-elle reléguée au second plan dans les start-up ? Pourquoi priorise-t-on une partie des fonctions supports telles que le Directeur Financier et néglige-t-on le DRH en charge d’un atout pourtant essentiel pour la croissance : les talents ?

Chief People Officier ou Chief Happiness Officier, les chargés de bonheur en entreprise sont légion dans les start-up. Bien que leur rôle affiché soit de mettre de l’humain dans le quotidien des collaborateurs, la dimension RH est encore trop souvent incarnée uniquement par le fondateur. Mais quels que soient le charisme et les valeurs de ce fondateur, ils ne suffisent pas à traiter les questions de fond que sont le développement et la rétention des talents.

Fidéliser ses talents : un enjeu que les start-up ne devraient pas négliger

L’humain créé de la valeur, les start-up le savent, mais au final, rares sont celles qui recrutent un Directeur des Ressources Humaines expérimenté pour les accompagner dans leur croissance. Majoritairement, les start-up se concentrent sur le recrutement des talents et sur leur marque employeur généralement incarné par les fondateurs ; et sous-investissent dans le reste de la « life cycle » de leurs collaborateurs : développement, évaluation, formation, rémunération, sortie… qui sont autant de moyens de fidéliser les collaborateurs dans la durée et de construire le futur.

 

L’article complet de Philippe DECLETY pour Forbes

https://www.forbes.fr/management/pourquoi-ny-a-t-il-pas-de-drh-dans-les-start-up/

Découvrez nos offres


Web-Conférence
Vidéo de présentation

(cliquez-ici)